L’Anomalie ; Hervé Le Tellier

Publié en 2020 chez Grasset ; Prix Goncourt.

Résumé : Un chapitre, un personnage : Lucie travaille à Paris dans le cinéma, et vit avec son fils. Elle est en relation avec André, architecte, deux fois plus âgé qu’elle. Blake tue des gens. Johanna est une avocate ambitieuse, Slimboy un rappeur nigérian en pleine ascension, et Victor Miesel un romancier peu connu. Avec d’autres, ils ont pris l’avion entre Paris et New York. Mais quel est donc leur point commun?

Ma critique : On découvre au fil des chapitres chacun des personnages. Ils sont nombreux. Variés, et leur description ciblée. Puis quand on commence à se lasser de ce catalogue, le déclic survient. Inattendu, délicieux, accrocheur. Magistral même. J’ai été complétement prise par surprise, comme cela est finalement si rare dans un roman, et c’était formidable. La plupart du temps on sait à peu près où on met les pieds: aventures, policier, sciences fiction, romantisme… Mais là on ne s’y attend pas. Cependant, la suite ne sera selon moi pas à la hauteur de ce climax si percutant et le livre se termine un peu en eau de boudin.

Ma note: 8/10

Anne-Sophie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close