Chapitre 18/24 : L’amitié réserve des surprises…

Mademoiselle Chat allait de mieux en mieux. Chaque jour, elle avait pris l’habitude d’aller chez Madame Ourse. Celle-ci prenait son rôle de soignante très à cœur et lui faisait un petit massage avant d’emballer la patte de son amie dans un bandage propre. Même si la foulure était encore sensible, Mademoiselle Chat se déplaçait maintenant à l’aide d’une grosse branche en guise de canne.

Madame Ourse et elle partageaient ensuite un thé et des papotages qui faisaient autant de bien à l’une qu’à l’autre.

Aujourd’hui, le soleil brillait et elles décidèrent d’aller marcher un peu sans causer trop de mal à la chatte blessée. Madame Ourse s’essouffla vite et il fallut faire des pauses régulièrement. Celle-ci se confia à sa nouvelle amie : elle sentait bien qu’elle n’était plus très en forme et qu’elle était au bout du chemin. Cela lui faisait très peur, elle avait aussi des regrets, sa vie était passé tellement vite !

Mademoiselle Chat lui ouvrit aussi son cœur, sa solitude, son désir de rencontrer un gentil matou avec qui fonder une famille. Les deux femmes discutèrent longtemps ainsi, jamais elles ne s’étaient senties si écoutées, si comprises.

Elles parlèrent aussi du concert de Noël, il se disait dans le village que les petites Souris couturières avaient cousu de superbes costumes pour toute la famille. Mademoiselle Chat et Madame Ourse admiraient cette attitude altruiste, cette générosité manifestée. Elles auraient aimé être capables de sortir de leur coquille pour donner aux autres, faire plaisir sans rien attendre en retour. Malheureusement, l’une et l’autre n’en avaient pas eu l’occasion dans leur vie et s’étaient refermées sur elles-mêmes. 

Mais tout récemment elles avaient prouvé que leur cœur était tendre et avait besoin d’amitié, alors elles se mirent à réfléchir à une façon d’apporter leur participation à cette journée si spéciale. 

Avec une vieille Ourse fatiguée et une chatte éclopée, pas évident de trouver une idée…

La nuit était tombée lorsque Madame Ourse eut une idée ! Mais oui ! Pas besoin de savoir coudre ou jouer de la musique ! Lorsqu’il fait froid, tout le monde aime une boisson brûlante pour réchauffer le corps et le cœur… 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close