Chapitre 10/24 : Cric crac

Mais qu’est ce que c’est que ce bruit ??!

Madame Ourse s’immobilisa au milieu de la pièce, l’oreille aux aguets. Elle avait entendu des craquements à plusieurs reprises mais elle ne savait pas d’où ça venait.

Elle fit plusieurs fois le tour de la maison, se pencha sous les meubles. Rien. Elle avait fini par abandonner lorsque le bruit reprit de plus belle. Plus de doute, ça venait de derrière le canapé !

Ni une, ni deux, elle déplaça l’énorme sofa avachi avec une ribambelle de vociférations et halètements. Et là elle découvrit un tout petit trou auquel elle n’avait jamais prêté attention. Elle se rapprocha de la minuscule ouverture et tenta un œil à l’intérieur. Il faisait sombre mais c’était silencieux. Elle attendit quelques minutes puis retourna à la cuisine préparer son plateau télé.

Après avoir avalé tout un pot de miel, Madame Ourse s’endormit en ronflant. Le soleil s’était déjà couché lorsqu’elle ouvrit un œil. Il faisait sombre dans le salon et le canapé qui n’était pas à sa place d’origine la désorienta un instant.

Puis elle vit une lumière dans le coin de la pièce. Une petite lueur douce et rassurante comme ont parfois les enfants dans leur chambre pour s’endormir. Intriguée, Madame Ourse se leva et découvrit devant la petite ouverture un minuscule sapin pas plus haut qu’une clémentine. Celui-ci était décoré avec des fils d’or, des baies rouges et une microscopique guirlande lumineuse.

Elle n’en crut pas ses yeux ! Ainsi vivait donc ici un petit être qui fêtait Noël ! Dire qu’elle n’avait plus fait de sapin depuis des années. A chaque fois qu’elle en voyait dans ses films, elle se disait qu’elle aimerait avoir à nouveau un joli sapin pour patienter jusqu’à Noël, et si cette année elle se décidait ?

D’humeur légère, elle enfila son bonnet et son écharpe et sortit avec sa hache malgré la nuit noire. 

La petite souris sortir son museau de son trou, les yeux scintillants d’espoir. Elle se demandait bien ce que la vieille Madame Ourse avait derrière la tête, mais elle avait mis le nez dehors, c’était déjà beaucoup, cela faisait 4 jours qu’elle n’était pas sortie. 

Peu de temps après, Madame Ourse réapparut, traînant derrière elle un immense sapin. Celui-ci déposa sur le sol de la maison des épines et des petits paquets de neige fondue. La vieille oursonne le déposa pour reprendre son souffle, elle semblait épuisée. La souris se demanda si elle aurait la force de l’installer et de le décorer encore ce soir. 

Mais après quelques minutes, Madame Ourse sembla requinquée et c’est d’un pas décidé qu’elle monta au grenier chercher ses vieilles décorations de Noël. Elle ouvrit les cartons, un peu déçue de découvrir que la plupart des boules étaient fêlées ou carrément cassées. Les couleurs étaient passées, l’éclat à présent terne. 

Comme les magasins étaient fermés et qu’elle était bricoleuse, elle décida de fabriquer elle-même ses décorations. Elle suspendit des baies, des pommes et des rondelles d’orange, des bâtons de cannelle et des rubans. Elle accrocha aux branches des cannes à sucre et des bonbons au miel, et déposa du sucre glace sur les branches comme si il avait neigé !! Elle n’avait jamais vu un sapin aussi gourmand !!! 

En allant se coucher, elle entendit encore du bruit…

A votre avis, qui donc était en train de se régaler ? 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close