Chapitre 6/24 – Saint Nicolas

Aujourd’hui, c’est la Saint Nicolas. Et dans cette région du Nord-Est de la France, c’est un jour très particulier, presque aussi important que Noël !

Nos deux amies les marmottes avaient déposé la veille devant leur porte une assiette de sablés et un verre de lait pour le Saint Nicolas et une carotte pour son âne. Mais ce matin, en se réveillant, ils virent que rien n’avait été touché.

-Étrange, dit Monsieur Marmotte, d’habitude le Saint Nicolas nous dépose deux oranges et deux pains d’épices. Peut-être qu’il n’a pas pu voyager à cause de la neige ? 

En effet, la neige épaississait chaque jour un peu plus, raccourcissant les poteaux, avalant les troncs d’arbres. Le paysage était tout chamboulé, comme étouffé sous une énorme masse blanche dont l’éclat faisait plisser les yeux. 

Madame Marmotte ne répondit pas, elle observait les enfants dehors, dépités devant l’assiette de biscuits intacte. Leur déception lui déchira le cœur.

-J’ai une idée ! Si nous commençons maintenant, nous pourrons distribuer des pains d’épices à tout le village avant la nuit !! Qu’en dis-tu ?

Monsieur Marmotte trouva l’idée excellente, bien qu’un peu angoissé à l’idée d’aller frapper à la porte de tous ses voisins. Mais, en ce jour si spécial, il pensa qu’il était possible de faire une exception.

Hop ! En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, Madame Marmotte avait rassemblé les œufs, le sucre, le miel, la coriandre, le gingembre et la cannelle. En un tourne main elle avait réalisé une pâte onctueuse d’un joli brun doré. Après avoir rempli ses moules, elle les enfourna et après quelques minutes, une délicieuse odeur se répandit dans la maison. Lorsque les pains d’épices sortirent du four, elle les posa délicatement sur une grille et mit à cuire la fournée suivante.

Une fois refroidis, Monsieur Marmotte les entoura d’un joli papier et d’un ruban rouge.

Saint Nicolas – Par Rose

La journée passa très vite, et la cloche de la petite église sonna 19h30 lorsque tout fut terminé. Les deux marmottes enfilèrent leur gros gilet de laine et sortirent, leur panier plein sous le bras.

La fraîcheur du soir caressait leur douce fourrure tandis qu’ils entendirent au loin un bruit régulier. Celui-ci se rapprochait de plus en plus. Tout à coup, ils comprirent ! Des sabots ! La lumière des réverbères éclairait faiblement la ruelle et bientôt ils se trouvèrent nez à nez avec un grand homme à la barbe blanche. Son habit était violet et brodé de fil doré. Derrière lui, son âne, encore essoufflé par l’effort et un homme vêtu de noir.

Quelle misère !!! J’ai cru ne jamais arriver ! Dit l’homme à la barbe. Il y en a de la neige chez vous ! Et en plus j’ai oublié les pains d’épices !

Et c’est ainsi que, pour la première fois, Monsieur et Madame Marmotte, émerveillés, accompagnèrent le Saint Nicolas pour sa tournée et redonnèrent le sourire à tous les enfants. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close