Chapitre 3/24 – Symphonie en fa mi

Chez la famille Lapin, quelle ambiance !!!! Ce matin, à l’aube, Grand-père Lapin a sorti son museau de son terrier et retiré ses bouchons d’oreilles. Cela faisait des mois qu’il s’enfermait dans sa chambre pour écrire ses compositions sur de grands rouleaux de papier musique. Les portées étaient à présent garnies de notes noires et blanches, de dièses, de bémols, de clés de sol et de fa.

Dès qu’il posa une patte en dehors de son havre de paix, il grimaça en entendant le brouhaha ambiant. Grand-mère Lapin faisait ses vocalises dans la pièce d’à-côté, entonnant une véritable montagne russe de sons de plus en plus aigus. Elle était accompagnée par son fils au piano. L’instrument était doux et mélodieux mais après des mois de silence, Grand-père Lapin crut défaillir.

D’une autre pièce s’échappait un chapelet de notes de harpe, bien plus agréables à ses oreilles sensibles. Il passa devant la porte de la salle de bains, Oncle Lapin sifflait sous la douche tel un rossignol au printemps.

Ses oreilles commencèrent à s’habituer au bruit, à la flûte à bec de Lapin junior, à la contrebasse de Lapine, tous les sons se mélangeaient dans sa tête, les voix chantaient à l’unisson, quelle famille magnifique !

Grand-père souriait sous sa barbe, comme un enfant cachotier qui prépare une surprise ! 

Le vieil homme serait le plus heureux si il avait pu transmettre sa passion à toute sa famille !

Malheureusement, Bébé Lapin, le petit dernier, ne semblait pas s’intéresser du tout à la musique. Depuis son plus jeune âge, il aimait s’isoler dans sa petite chambre sous le toit et se perdre des heures durant dans les pages des livres. Il devenait sourd à tout dialogue, ses yeux bleus parcourant avidement les mots, les avalant, les savourant…

Grand-père Lapin songea que, lui aussi avait découvert tardivement la musique, tout n’était peut-être pas perdu avec le benjamin !

Et puis surtout, il avait mis à profit ces quelques mois de silence et composé un véritable chef d’œuvre ! Pour la première fois de sa vie, il avait réussi à venir à bout d’une composition complète ! Un véritable orchestre ! Ce soir, au dîner, il distribuerait à chacun sa partition et ensemble ils formeraient le premier orchestre de Noël de la famille Lapin ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close