Harry Potter et l’enfant maudit, J. K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

Pièce de théâtre jouée pour la première fois en juillet 2016

51yG0kWLW3L._SX342_BO1,204,203,200_Résumé :

On avait laissé Harry marié à Ginny, Ron à Hermione, sur le quai 9 3/4, agitant leurs mains à l’intention de leurs enfants embarquant à bord du fameux Poudlard Express. C’est ici qu’on les retrouve: Albus Severus, le second fils de Harry et Ginny s’apprête à faire sa rentrée à Poudlard, marchant dans les pas de son frère ainé, James, et aux côtés de Rose Granger-Weasley. A bord du train, il choisit de s’assoir avec Scorpius Malefoy, qui devient son meilleur ami. Envoyé par le Choipeaux à Serpentard, Albus ne prend a priori pas le même chemin que sa famille. Au fil des ans, alors que la relation avec son père se dégrade, Albus se ferme de plus en plus. Jusqu’à ce qu’il se lance avec Scorpius dans une périlleuse mission pour retrouver Cédric Diggory…

Critique :

Ohlala quel plaisir mais quel plaisir de retrouver toute cette bande ! Je ne m’en étais pas rendue compte, mais m’auraient-ils manqués? Si j’ai mis tant de temps à me plonger dans ces nouvelles aventures de Harry Potter, c’est que j’appréhendais de lire une pièce de théâtre. Mais au final on oublie rapidement la forme tant l’intrigue nous embarque aisément. Changements de lieux, de décors, d’époques, florilèges de personnages qu’on est plus ou moins enchantés de retrouver… et bien sur de la magie en veux-tu en voilà! Les auteurs se sont lancés dans une sacrée épopée que de rendre tout cela visible sur scène! Et j’espère avoir un jour l’occasion de découvrir la pièce à Londres (ou ailleurs?). L’exploit est pour moi de rendre tout cela crédible et intéressant sans pour autant dévoyer les autres livres et notamment le dénouement final (coucou StarWars). S’il ne s’inscrit pas dans la saga initiale, cet ouvrage trouve toute sa place dans l’univers Harry Potter: on n’y ennuie pas, on reste scotché à l’intrigue, on sourit des maladresses de Ron, on s’agace de l’arrogance de Harry par moment, on admire Hermione (la véritable héroïne), on frissonne, … Même si on n’échappe à quelques très courts passages un peu lourdingues, d’amour filial et tutti quanti  j’ai vraiment accroché avec ce récit. Dévoré en moins de trois heures. Et que je ne peux que recommander aux fans inconditionnels (dont nous faisons partie) ainsi qu’aux enfants et aux ados qui trouveront là un chouette récit d’aventures et d’initiation.

Note: 10/10 (qui mettrait moins à JK Rowling?)

Anne-Sophie

2 réflexions sur « Harry Potter et l’enfant maudit, J. K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany »

  1. J’étais tellement sceptique mais j’ai fini par dévorer ce livre.. quel plaisir de revenir dans cet univers magique. J’espère aussi avoir un jour l’opportunité de le voir sur scène.

    J'aime

    1. Hello Sarah! Merci pour ton message!! 🙂 Et de nous lire !! Ah on est pareilles alors 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close