Discussion avec la Violence

Hé salut la Violence !
J’trouve qu’on entend beaucoup parler de toi en ce moment.
Bon certes c’est pas nouveau nouveau, t’existes depuis la nuit des temps!
T’as fait des « grandes » choses, t’es fière. Mais j’aimerai bien que tu nous lâches la grappe un peu.
T’es vicieuse là, tu t’insinues partout.
T’es contagieuse même, aussi, surtout.
T’es malheureuse, tu t’incrustes et tu détruits tout.
Parfois tu sembles petite, et pourtant ça veut pas dire que t’es moins forte. T’as une méchante tendance à la répétition, à la constance. T’imprègnes tellement la vie de certaines personnes qu’elles ne savent plus comment se passer de toi. Tu te donnes l’air d’être le seul et unique recours, quand on se sent seul, trahi, abandonné, dévalué. Tu promets Richesse, Reconnaissance et Domination, et malheureusement ça fait rêver.
Parfois tu bug. Tu nous fais aller loin, trop loin, penser, dire ou agir trop fort, tu nous surpasses, nous avales. Tes cousines la Colère et la Jalousie t’attisent et tu prends le contrôle, notre contrôle.
Ou bien tu t’associes avec la Peur et là c’est la débandade: tu envoies valser Cohérence et Bon Sens, tu deviens débile.

Ça arrive aussi qu’on cherche à te légitimiser! Ah vaste débat, quelque soit le côté d’où l’on se place! Les révolutions se mènent-elles vraiment pacifiquement? L’ordre se maintient-il implicitement? Mais t’es juste un moyen dans ce cas-là, c’est bon te donne pas plus d’importance que tu n’en as. T’as quelques instants de gloire, quand on te constate « gratuite », mais on sera toujours plus fort que ça, alors t’emballes pas.
Et puis t’es partout. C’est fatiguant. T’es dans les cours d’école, dans les salles de réunions, dans les couples, dans le métro – mais on fera la peau à ton pote le Harcèlement, il chancèle déjà et on faiblira pas! – t’es dans la rue, dans les rangs des manifestants comme dans ceux de la Police, t’es dans les hautes sphères de l’État, même si parfois tu te déguises sous des propos mielleux et des costards bien taillés, t’es dans les paillettes du showbizz et dans les sachets de drogues des cages d’escaliers, dans le cœur des riches comme des pauvres. T’es dans les mots, dans les décisions prises, dans les regards, et dans les coups bien sur. Les coups de poings, comme les tirs de flashball.

J’t’aime pas la Violence. Parfois tu viens chez moi aussi et ça m’agace au plus haut point. J’essaie de te dominer mais punaise t’es forte. Mais j’apprends à te dompter. Oh j’suis pas toute seule. il y a toute une armada face à toi.
Y’a l’Humilité, qui s’oublie trop souvent malheureusement, elle se fait petite et discrète alors qu’elle permettrait de combattre bien des injustices;
Y’a la Patience, ahah celle-là elle est pas répartie équitablement et malheureusement, c’est difficile de l’acquérir. Mais bon c’est toujours bien de la garder en ligne de mire;
Y’a la Confiance. En soi, en les autres. Pas toujours évidente à trouver. Ni à garder. Mais solide quand tu peux t’appuyer sur elle;
Y’a l’Écoute, la vraie, celle qui cherche à comprendre. C’est tellement difficile d’écouter plutôt que d’entendre, d’offrir son attention, son intérêt à son interlocuteur. C’est dommage parce que ça permet l’Échange, et ça c’est la base de la résolution des conflits;
Y’a l’Union, qui nous faire serrer les coudes, et ça, bah ça t’empêche de passer!
Y’en a d’autres bien sur. Mais ça vient pas tout cuit, ça se travaille de combattre la Violence. Et on a plus ou moins de ressources à disposition au départ.

Alors oui t’es toujours forte. Tu nous le montres quotidiennement. Mais t’es pas la seule à faire du chemin.

banksy
Banksy

Anne-Sophie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close