Sauvage par nature – Sarah Marquis

Publié en 2014

51HvF9pCieL._SX210_Résumé

Sarah Marquis, la « femme qui marche » se lance dans une nouvelle expédition, d’une envergure qui dépasse ses pérégrinations précédentes et repousse les limites de l’aventure, à savoir rien de moins que de traverser l’Asie à pied! Trois années de marches lors desquelles elle rallie la Sibérie à l’Australie. Elle affronte ainsi l’été comme l’hiver au cœur d’une Mongolie sans merci, exposée au soleil, au vent, au froid et à des locaux pas toujours accueillants, et perplexes devant cette « long nez » solitaire, accrochée à sa charrette. La Chine lui donne du fil à retordre (elle se fera arrêtée par des gardes forestiers trop zélés!) et lui coupe le souffle plus d’une fois devant la beauté de ses paysages et l’authenticité préservée de ses village reculés. Enfin le Laos et la Thaïlande, ces « pays du sourire »  lui offrent un peu de répit, et de chaleur humaine, avant qu’elle ne retrouve avec plaisir « son » bush australien, déjà traversé dans un précédent voyage. Femme forte s’il en est, Sarah Marquis impressionne par sa résistance physique, son courage à toute épreuve, et sa volonté, voire son acharnement, inflexibles.

Critique

Rarement titre n’aura été si approprié. Si je devais résumer en une mot l’impression que m’a laissée Sarah Marquis je dirais tout bonnement « sauvage ». Dès le départ elle explicite assez distinctement ce qui l’attire de par le monde: ni les traditions, ni les monuments, ni les rencontres. La Nature, seule la Nature: les arbres, les animaux, les odeurs, la terre. J’ai eu un peu de mal avec le rapport assez négatif qu’elle entretient avec les Hommes rencontrés durant son périple. Peu trouvent grâce à ses yeux, elle les fuit continuellement et ne trouve son équilibre que dans sa solitude, loin du monde civilisé. C’est une démarche particulière qu’il convient bien entendu de respecter, mais qui va assez à l’encontre de ce que je cherche dans le voyage, et par extension dans le récit de voyage.

Note: 7 / 10

Anne-Sophie

Autres aventures de Sarah Marquis:

  • L’aventurière des sables: 14000 km à pied à travers les déserts australiens, Éditions du Roc, Bévilard, 2004
  • La voie des Andes: 8 mois à pied sur la Cordillère des Andes, Eucalype, Verbier, 2007
  • The Desert Hiker, Eucalype, Verbier, 2007
  • Déserts d’altitude: Du chili au Machu Picchu, 8 mois à pied sur la Cordillère des Andes, Michel Lafon, Neuilly-sur Seine, 2015 (Sorti le 19.03.2015)
  • Instincts: Trois mois seule à pied, en survie dans l’Ouest sauvage australien, Michel Lafon, Neuilly-sur Seine, 2016

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close